Superfood

Superfood

Apercu sur ces aliments tendance !

Le terme superfood est largement utilisé dans les médias et fait également l'objet de nombreuses discussions. Ce mot tend à souligner les bienfaits pour la santé de certains aliments. On dit qu'ils donnent plus de vitalité et sont même parfois désignés comme de véritables "bombes" vitaminées. Mais quand un aliment peut-il être défini comme un super aliment ? Ce terme est souvent associé à des fruits exotiques comme l'açaï ou les baies de goji, mais existe-t-il aussi des superaliments locaux ?

Juste un terme tendance ou une réalité ?

Le mot anglais « superfood » est un terme commercial qui a été propulsé sur le devant de la scène notamment par le biais du veganisme. Cela est principalement dû au fait que les personnes qui suivent un régime vegan, et qui sont particulièrement attentives à la nutrition, doivent souvent compléter les nutriments manquants afin de ne pas se retrouver confronter à des carences. D'autres aspects, comme le ralentissement du processus de vieillissement ou le renforcement du système immunitaire, sont également des thématiques souvent évoquéss en lien avec les superfood. L'attention est parfois également portée sur l'effet positif sur la glycémie. Cette catégorie contient généralement des aliments à base de plantes très riches en vitamines, minéraux, acides gras oméga-3 ou autres nutriments précieux.

Comment consommer des superaliments ?

Ces aliments sont souvent vendus séchés, sous forme de purée, ou sous forme de gélules ou d'extrait en poudre. De nombreuses recettes recommandent d'utiliser des superaliments en complément, par exemple, du muesli ou des smoothies. Disons qu'en général, il est important de suivre une alimentation saine, riche en fruits et légumes, pauvre en viande et en sucre. Évidemment dans le cas de la prise de médicaments, il faut faire attention à l'interaction entre ceux-ci et les superaliments ainsi qu'aux quantités administrées, notamment lorsqu'il s'agit de superaliments sous forme de gélules ou de poudre. Des dosages excessifs peuvent, en effet, conduire à une intolérance. Vous trouverez ici une sélection de superaliments de différents types et sous différentes formes.

Doivent-ils toujours être exotiques ?

La question se pose : les superfood doivent-ils toujours être aussi exotiques que les baies de goji, les baies d'açaï, les graines de chia ou le cacao cru ? En réalité, ce sont des aliments qui contiennent des quantités supérieures à la moyenne d'antioxydants. Mais existe-t-il aussi des superaliments d'origine locale ? Bien sûr que oui ! Quelques exemples : l'ortie, le pissenlit ou le persil, qui poussent aussi normalement dans notre région, ainsi que le chou ou la myrtille. Saviez-vous que les algues sont également considérées comme un superfood ? Les algues sont également disponibles ici, toute l'année, et il y a par exemple plusieurs start-up qui produisent des produits innovants à base d'algues . Diverses huiles , dont la plupart sont produites localement, peuvent également être considérées comme superfood, comme l'huile de pépins de courge de Styrie.

Conclusion

Les superaliments ne peuvent pas remplacer une alimentation équilibrée, mais ils peuvent tout à fait être intégrés à une alimentation saine. Ils peuvent devenir particulièrement importants lorsque l'on trouve moins de fruits et légumes de saison, car ce sont souvent de véritables bombes vitaminées. En plus de cela, ils offrent un choix plus large d'aliments et apportent ainsi plus de variété à notre alimentation. Ils conviennent à toutes les personnes, particulièrement importants pour ceux qui mangent peut-être moins sainement, pour fournir des nutriments précieux et des substances vitales. De plus, les superaliments locaux, comme les myrtilles ou le brocoli, peuvent être congelés pour les mois d'hiver.